Notre-Dame de Grâce de Passy

La Paroisse est située rue de l’Annonciation dans le 16ème arrondissement de Paris

3éme Dimanche de Carême

Dimanche 24 mars 2019

Parlons chiffres !
La campagne 2019 pour le « Denier de l’Église » est lancée

Traditionnellement la campagne de mars va de pair avec les comptes de la paroisse, que vous trouverez au dos de cette feuille avec un bref commentaire.

Le but de cette page est de fournir quelques explications sur le Denier de l’Église. C’est la recette principale de l’Église en France, dont le fonctionnement est pris en charge par les fidèles, l’État ne participant pas au fonctionnement des cultes.

A quoi sert-il ? Le « Denier » a toujours pour objet de subvenir aux frais du culte, au traitement des prêtres, aux salaires des personnels laïcs, au chauffage et à l’entretien des locaux. Il permet aussi de faire jouer la solidarité diocésaine avec les paroisses plus pauvres.

Qui donne ? Pas seulement les « pratiquants réguliers » ! Ce sont aussi tous ceux qui se sentent partie liée à l’Église et qui souhaitent qu’elle puisse exister dans notre quartier.

Comment donner ? Plusieurs possibilités :

  • Par chèque à l’ordre de « Paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy – ADP ».
  • En ligne sur le site de la paroisse ou sur celui du diocèse de Paris.
  • Par carte bancaire sur les deux bornes installées au fond de la nouvelle église.
  • On peut aussi choisir le prélèvement automatique.

Combien donner ? Selon ses possibilités : ce que l’on estime juste est bien ! Chaque don fait l’objet d’une déduction fiscale à hauteur de 66%. Vous recevrez une enveloppe à domicile. D’autres sont disponibles sur les présentoirs de l’église.

Un point sur les résultats du « Denier » de l’année 2018.

A Notre-Dame de Grâce, le denier correspond à 60% des recettes. Pour la première fois depuis longtemps, il a baissé. Le résultat est inférieur de 5,8% par rapport à l’an dernier. Cela s’explique par la chute du nombre de donateurs : 188 donateurs ont été « perdus » entre 2015 et 2018 ! Les nouveaux ne compensent pas les précédents. Pourtant le don moyen a légèrement augmenté. A terme c’est un vrai souci ! Il nous faut sans doute mobiliser les jeunes générations et moderniser nos manières de faire.

Pour l’année 2019, je vous remercie par avance de votre contribution, qui sera d’autant plus nécessaire qu’il nous faut entamer des travaux de réhabilitation des bâtiments de la cour du « 4 » rue de l’Annonciation. L’objectif pastoral touche les activités « jeunes » et caritatives qui doivent être installées dans des locaux habilités.

Père William-Jean de Vandière