2ème dimanche de l’Avent

Dimanche ‘ décembre 2022

DANS LE DÉSERT…

« Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur », demande le Seigneur par la voix du prophète Isaïe (Isaïe 40, 3). « Produisez donc un fruit digne de la conversion », proclame alors Jean le Baptiste dans le désert de Judée (Luc, 3, 8). Pourquoi donc avoir choisi le désert pour annoncer la venue du Seigneur ? Pourquoi ne pas avoir choisi un lieu de passage des foules, pour être plus efficace ?

Le désert peut devenir le lieu de rencontre avec Dieu. C’est dans ce lieu où l’homme dépouillé peut recevoir l’exhortation divine à se convertir. C’est rendu pareil au désert, réduit en terre aride et mourant de soif que le cœur peut se retourner vers son créateur (Cf. Osée 2,5).

Le désert représente également l’aridité de nos cœurs, et peut-être l’Avent est-il l’occasion de voir avec clairvoyance l’état du nôtre en particulier. Il peut être devenu un désert d’humanité et de dignité, lorsque nous voyons certaines personnes uniquement comme des moyens de parvenir à nos fins, et non des êtres aimés et sauvés par le Christ. Notre cœur peut aussi devenir un désert de solitude si nous ne savons pas aimer ou être aimés.

Or c’est dans ce désert que le Christ est annoncé, c’est là qu’il vient nous retrouver pour baigner ce qui est aride. Préparons sa venue en ôtant dans notre vie les obstacles sur sa route : la prière et un examen de conscience particulièrement appliqué débouchant sur une confession sont d’excellents moyens pour recevoir dignement l’Enfant Dieu.

Père Edouard Barbey