11ème dimanche du Temps Ordinaire

dimanche 16 juin 2024

UN ADIEU COMME UNE GRAINE DE MOUTARDE

L’évangile nous présente ce dimanche les magnifiques paraboles de règne de Dieu : « il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui a jeté en terre la semence ». J’ai été souvent le témoin émerveillé de la réalisation de cette parabole : « nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment ». Les occasions de voir cette semence germer et grandir ont été nombreuses durant ces huit années de service à la paroisse. Le Seigneur les connaît et il m’a donné le privilège d’en être le témoin.

C’est tout naturellement que je fais monter vers lui, au moment de vous quitter, une profonde action de grâce pour tout ce qui a été vécu parmi vous. J’ai la joie de partager cette action de grâce ce dimanche avec bon nombre d’entre vous.

Se quitter, c’est apprendre à dire adieu. Nous n’aimons guère ce mot parce que son caractère définitif et radical peut nous faire peur. Je dois dire que je le trouve particulièrement significatif. A-Dieu, c’est se remettre à Celui qui nous a envoyés les uns envers les autres et qui nous appelle à la communion définitive en lui. A-Dieu c’est penser que les petits actes de notre vie, si humbles et si petits, sont comme ces petites graines de moutarde que le Seigneur appelle à germer pour qu’elles deviennent ces grandes plantes où il est bon de prendre refuge. A-Dieu c’est entrer dans la gratitude de Celui qui nous a donnés les uns aux autres et qui nous envoie comme de simples serviteurs, instruments et témoins de la croissance du Règne de Dieu. Mystère de Dieu et de son action qui se dévoilent à ceux qui acceptent de se laisser transformer par ces paraboles et par l’œuvre qu’elles laissent présager : une œuvre de grâce.

Père Paul de Quatrebarbes

Focus sur le Service des Vocations – Père Bruno de Mas Latrie

Donation du vivant – Hubert Gossot – Radio Notre Dame