29ème dimanche du temps ordinaire

Dimanche 17 octobre 2021

« Il nous est impossible de nous taire
sur ce que nous avons vu et entendu »

(Actes 4, 20)

En ce mois d’octobre dédié au Rosaire et initié par la fête de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, patronne des missionnaires, nous continuons ce parcours en nous référant au Pape François qui s’exprime à propos de la 96ème Journée Mondiale des Missions (le dimanche 24 octobre). « Quand nous expérimentons la force de l’amour de Dieu, quand nous reconnaissons sa présence de Père dans notre vie personnelle et communautaire, il nous est impossible de ne pas annoncer et partager ce que nous avons vu et entendu ». Durant toute cette Semaine Missionnaire Mondiale, nous sommes invités à redonner un souffle vital à cet élan. Il nous faut retrouver un zèle apostolique pour renouveler notre engagement personnel et communautaire. C’est « assumer notre charge » : faire connaître ce que nous avons dans le cœur ! Cette mission constitue depuis toujours l’identité de l’Église qui « existe pour évangéliser » (saint Paul VI, Exhortation Apostolique Evangelii nuntiandi, N° 14).

Par le témoignage de vie de toutes les personnes qui se donnent entièrement pour la promotion de la Parole de Vie, nous sommes aidés dans notre engagement baptismal à être des apôtres généreux et joyeux de l’Évangile. Nous sommes aussi invités à nous souvenir de ceux et celles qui ont été capables de se mettre en chemin, de quitter leur terre et leur famille pour que l’annonce de l’Évangile « atteigne sans délai et sans crainte les peuples et les villes les plus éloignés tant de vies sont assoiffées de bénédiction ». N’oublions jamais que les premiers chrétiens ont commencé leur vie de foi dans un environnement hostile et difficile. De nos jours les nouvelles technologies facilitent la transmission de la foi chrétienne en toutes ses valeurs : spirituelles, culturelles, éthiques et sociales. Ce « dépôt de la foi », nous l’avons reçu par la grâce du baptême. Il est indispensable pour que nous le donnions gratuitement aux autres. Il s’agit aussi d’avoir du courage.

L’exemple de la Vénérable Pauline Jaricot* en témoigne. Jésus a besoin de cœurs capables de vivre leur vocation comme une véritable histoire d’amour. Cela permet de sentir que quelqu’un nous pousse à sortir vers les périphéries de ce monde afin de devenir des messagers et des instruments de compassion en vue de ce beau Royaume ouvert à accueillir toute personne aspirant à la vie de sainteté. « Que Marie, la première disciple missionnaire, fasse croître chez tous les baptisés le désir d’être sel et lumière sur nos terres » (Cf. Mt 5, 13-14).

Mgr Paul Karam

* Fondatrice de l’Œuvre de la Propagation de Foi et du Rosaire Vivant. Fille de soyeux Lyonnais décédée en 1862, elle sera béatifiée à Lyon le 22 mai 2022 par S.E. le cardinal Luis Antonio Tagle, préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.

Pélerinage en péniche le 11 novembre à Sain-Denis
Guide NDGP 2021-22

Téléchargez le Guide en cliquant sur l’image ci-dessus.