6ème dimanches de Pâques

Dimanche 9 mai 2021 

IVème journée des Chrétiens d’Orient

En cette IVème journée dédiée aux Chrétiens d’Orient, nous rendons grâce au Seigneur pour toutes les initiatives personnelles ou communautaires contribuant à les soutenir, notamment au Liban, où ce petit pays traverse une crise jamais vue. Le devenir du “pays message”, qualifié ainsi par saint Jean-Paul II en 1997, est au bord d’une faillite totale. Seule l’espérance demeure face aux déceptions et la prière reste le refuge pour une vraie justice.

Retenons cet appel du Pape François lors son discours aux membres du Corps Diplomatique, où il a souhaité « un engagement politique national et international renouvelé pour favoriser la stabilité du Liban traversé par une crise interne, qui risque de perdre son identité et de se trouver encore plus impliqué dans les tensions régionales. Il est plus que jamais nécessaire que le pays garde son identité unique, également pour assurer l’existence d’un Moyen Orient pluriel, tolérant et divers, où la présence chrétienne puisse offrir sa contribution et ne soit pas réduite à une minorité qu’il faut protéger. Les chrétiens constituent le tissu conjonctif historique et social du Liban et, à travers les multiples œuvres éducatives, sanitaires et caritatives, la possibilité de continuer à œuvrer pour le bien du pays dont ils ont été les fondateurs doit leur être assurée. Affaiblir la communauté chrétienne risque de détruire l’équilibre interne et la réalité libanaise elle-même. La présence des réfugiés syriens et palestiniens doit aussi être abordée dans cette optique. De plus, en absence d’un processus urgent de reprise économique et de reconstruction, l’on risque la faillite du pays, avec la conséquence possible de dangereuses dérives fondamentalistes. Il est donc nécessaire que tous les responsables politiques et religieux, les intérêts particuliers ayant été mis de côté, s’engagent à poursuivre la justice et à mettre en œuvre de vraies réformes pour le bien des citoyens, en agissant de manière transparente et en assumant la responsabilité de leurs actions » (Salle de la Bénédiction, Lundi 8 Février 2021).

Soyons vigilants en manifestant notre témoignage et notre solidarité spirituelle en ce jour. Un des moyens possibles est d’aller sur le site de l’Œuvre d’Orient et de suivre les propositions présentées pour « vivre la journée des chrétiens d’Orient » (https://cutt.ly/TcPeYGT). Tâchons de rester proches de nos sœurs et frères pour que la lumière qui a jailli depuis plus de 2000 ans dans la région reste un vrai signe de foi et de réciprocité.

Monseigneur Paul Karam

Journée des chrétiens d'Orient