Baptême du Seigneur

Dimanche 9 janvier 2022

JE SUIS MORT UN 14 JUIN

14 juin. C’est le jour de mon baptême. Je suis mort un 14 juin. Avez-vous déjà pensé à cela ? Depuis le jour de notre baptême, nous ne nous appartenons plus. Nous avons remis notre vie, notre personne à Dieu. Entièrement, totalement. Rien n’a été écarté de l’action de Dieu en nous, tout a été assumé. C’est le sens de la plongée dans l’eau signifiée par le baptême. Être plongé c’est être totalement entouré, imprégné, c’est faire l’expérience d’une mort, d’un lâcher-prise. Le baptême est une mort. C’est une mort spirituelle à notre illusion d’être soi-même son propre créateur, c’est une mort à nos tendances narcissiques, égoïstes et finalement mortifères. Le baptême est une mort de la mort. Mais il est une mort qui est habitée, une mort qui a été visitée par le Christ, un passage qui n’est pas inconnu, mais qui a été ouvert par l’œuvre que Jésus a opérée en venant parmi nous. Saint Paul écrit dans la lettre aux Romains : « Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême ».

Mais il ajoute : « Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts » (Rm 6,3-4). Le baptême est une œuvre de vie parce que, dans la remise de nous-mêmes à Dieu, il nous donne d’agir comme le Christ, avec la puissance de vie qui a vaincu la mort. Dans une société qui présente l’autonomie comme l’absolu et le modèle de la liberté et de l’homme, nous portons un témoignage et une contradiction qui est une bonne nouvelle : nous ne nous appartenons plus, notre liberté est désormais plongée, enracinée, fondée dans la liberté divine. Et c’est dans ce dialogue existentiel avec Dieu que se prononcent pour nous ces mots qui furent dis pour le Christ : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé, en toi je trouve ma joie ». Je suis mort un 14 juin mais depuis ce jour, c’est la vie éternelle qui ne cesse de m’être donnée.

Père Paul de Quatrebarbes

Guide NDGP 2021-22

Téléchargez le Guide en cliquant sur l’image ci-dessus.